PIMP : plateforme automatisée de commande de taxis et location de véhicules

6 conditions minimales impératives doivent être réunies pour lancer une application dédiée à la commande de taxis et à la location de véhicules à Antananarivo :
un réseau télécom dense et de qualité en 3G ou 3G+, cette condition est remplie depuis plusieurs années;
une cartographie certes pas parfaite, mais qui peut être complétée progressivement par les requêtes géolocalisées. On peut considérer que la ville peut s’adapter à ces critères;
un bassin de population suffisamment conséquent pour générer des demandes quotidiennes, même de façon ponctuelle, pour assurer la pérennité du modèle économique. La capitale répond parfaitement à cette condition, appuyée en outre par un tissu économique important et en pleine expansion;
une démocratisation galopante de l’usage de l’internet sur les smartphones de toutes les gammes (taux d’équipement en hausse tous les ans), avec des tarifs prépayés très abordables, ce qui est déjà le cas;
la présence d’un parc automobile important, déjà en règle vis-à-vis de la législation, et qui peut devenir exponentiel par l’intégration de loueurs occasionnels;
un mode de paiement électronique déjà implanté dans les mœurs, même si pas nécessairement utilisé au quotidien : le mobile money. Sur cet aspect, il reste encore quelques doutes, mais le challenge est envisageable.

http://www.digitalisation.online/wp-content/uploads/2017/02/teaser_fb-300x183.pngVoilà donc le premier mur franchi, mais le défi reste incommensurable à première vue. L’actionnariat de DPO CONSULTING SARL a déjà anticipé l’ensemble des problématiques, ce même bien avant la création de la société fin 2016. Notre solution se devra être adaptée au contexte social local, à la culture locale, mais aussi aux nombreuses contraintes techniques du pays.

Sommes-nous assez fous (le terme n’est pas exagéré) pour oser lancer PIMP à Madagascar ? Il faut croire que oui, rendez-vous est pris dans les prochains mois sur www.pimp.mg